Actualités du chantier enduits terre et bardage - mai / juin 2015

 

 

Etape 1 : creuser
Etape 1 : creuser

Il faut sortir de la terre suffisamment argileuse (bien collante) qui sera la matière première de nos enduits. Pour cela, des pelles, un tamis pour enlever les gros cailloux, des brouettes.

press to zoom
Préparation de la barbotine
Préparation de la barbotine

La barbotine est la base de tout enduit terre : un mélange de terre tamisée argileuse et d'eau. Un bon malaxeur ainsi que deux baignoires suffisent : quand une baignoire est vide, on prépare un nouveau mélange pour ne jamais manquer de barbotine.

press to zoom
Préparation du mur
Préparation du mur

On prépare bien le mur de paille : tourbichonnage (opération longue mais indispensable pour une bonne performance isolante du mur de paille), dressage (pour avoir un mur plat). Puis, on peut poser la barbotine.

press to zoom
Pose de la barbotine
Pose de la barbotine

Première couche des enduits : la barbotine. On la pose avec soin car si elle n'est pas bien posée, la 2ème couche (enduit de corps) ne tient pas. Il s'agit de faire pénétrer la barbotine jusqu'à 3 cm dans la paille. Cela nécessite de malaxer et introduire la barbotine, ce qui abîme un peu les mains. Certains tentent avec les gants : ça marche aussi à condition de vérifier plus régulièrement que le travail est bien fait car on a moins de sensation qu'à mains nues.

press to zoom
Brande
Brande

On pose de la brande sur les poteaux avant pose de l'enduit : cela arme l'enduit pour éviter qu'il ne fissure à cet endroit. On fixe avec des agrafes.

press to zoom
Couche de corps
Couche de corps

Après la barbotine (qu'on laisse sécher un jour), on pose la couche de corps. Cette couche est fibreuse. Notre recette : 1 seau de sable, 1 seau de tonte de gazon fraiche, 2 seau de paille sèche hachée, 1,5 seau de barbotine. Le mélange est fait à la bétonnière : on mélange d'abord le gazon et la paille ensemble, puis on rajoute le sable puis progressivement la barbotine. Pour tester le mélange : on lance une boulette sur la façade. Si ça tient, c'est que c'est la bonne consistance.

press to zoom
Pose de la couche de corps
Pose de la couche de corps

La couche de corps est épaisse : 3 à 5 cm. C'est elle qui détermine en grande partie l'aspect final du mur. Elle s'applique là aussi avec précaution, par colonne de 20 à 40 cm de largeur, pour bien garder une bonne planéité partout.

press to zoom
Test de la couche de corps
Test de la couche de corps

Nous avons testé avec succès la couche de corps. Ce test est issu des règles pro paille : on charge chaque plot de couche de corps après séchage (environ 4 jours après la pose) avec des poids de 2kgs. Si la couche de corps tient pendant au moins 30 secondes, c'est qu'on est au-delà de la résistance au cisaillement d'un tonne /m2. Il a fallu plus de 20 kg par plot pour les décoller. Ce qui signifie que notre enduit est bien accroché au mur

press to zoom
Protection
Protection

Il faut bien protéger les fenêtres : un simple bout de terre sur une vitre peut la rayer !

press to zoom